Salesforce Administrateur Certifié logoDeveloppeur Salesforce certifié

Adrien Bayles

Expert Webmarketing & CRM

Retrouvez-moi sur :

icone Google + icone Linkedin icone RSS

Pronos Euro 2016

Si vous aussi vous attendez l'Euro 2016 de foot à grands pas, et souhaitez ajouter votre pierre à l'édifice en pariant sur les matches de la coupe avec vos potes ou vos collègues de bureau, j'ai déniché l'application qu'il vous faut. PronoContest va vous permettre de réaliser cela facilement, et bien plus encore.

PronoContest, l'application de pronostics sportifs

Tout d'abord, une présentation s'impose. PronoContest est une application web gratuite et accessible à tous. Le site dispose d'une version mobile facile d'utilisation. Il vous permet d'organiser vos concours de pronostics avec vos amis, ou tout simplement de rejoindre un concours de pronostics "public", où chaque inscrit peut participer.

A noter quand même que le site demande que vous lui donniez une adresse e-mail valide. Sans ça, vous ne pourrez pas l'utiliser.

Pronostiquer sur l'Euro entre amis

Pour faire vos pronostics, il suffit donc que vous rejoigniez d'abord un groupe de pronostiqueurs (et éventuellement que vous invitiez vos amis à vous rejoindre, si vous avez créé le vôtre), et que vous inscriviez votre groupe à l'Euro 2016 de foot.

La liste des matches apparaît alors, et vous pouvez placer tous vos pronostics. Soit dès maintenant, soit au fur et à mesure de la compétition si vous le préférez (difficile de parier sur un quart de finale dont on ne connaît - a priori - pas encore les équipes). On peut donc ajuster ses pronostics tout au long de la compétition.

Faire mes pronostics

Une option vraiment intéressante, est que vous pouvez éditer le barème de points de votre concours ! Pour chaque phase de la compétition, vous pouvez définir combien de points sont attribués aux pronostiqueurs en fonction du résultat de leur pronostics : en cas de bon, de mauvais pronostics et si le score exact du match a été trouvé (au terme du temps réglementaire).

Salesforce distribution leads

Il y a quelque temps, j'avais développé une application Salesforce qui permettait de distribuer les pistes équitablement entre des groupes d'utilisateurs. Je suis allé la déterrer pour la publier sur l'Appexchange et que le plus grand nombre en profite.

Le package Salesforce Leads and Cases Distributors

Le package est disponible sur l'Appexchange de Salesforce à cette adresse : Leads and Cases Distributors.

Concrètement, avec cette appli, vous pouvez distribuer les pistes et requêtes qui arrivent dans Salesforce de façon équitable ou pondérée au sein d'un groupe d'utilisateurs.

Plus besoin donc de passer par une attribution aléatoire (cette méthode ne garantit pas que la répartition des pistes ou requêtes sera 100% équitable entre les utilisateurs). Avec ce package, vous êtes en mesure de garantir la façon dont seront réparties les pistes et/ou requêtes, à un enregistrement près.

L'appli est compatible avec les versions Enterprise, Unlimited, Force.com, Developer et Performance de Salesforce et est Unmanaged ; c'est-à-dire que vous pourrez accéder au code et aux composants librement, et si besoin, vous pouvez les modifier.

Les règles d'attribution Salesforce manquent de souplesse

Les règles d'attribution de Salesforce, qui permettent d'attribuer automatiquement une piste à un utilisateur au moment de la création d'une nouvelle piste, peuvent parfois manquer de flexibilité, notamment quand il s'agit de répartir ces attributions parmi les membres d'une même équipe.

Les Files d'attente (les "Queues") ne corrigent que partiellement ce problème : en associant plusieurs utilisateurs à une queue d'une part, et en attribuant une piste à une file d'attente d'autre part, les utilisateurs membres de cette file d'attente auront la possibilité de récupérer les pistes associées à cette file, et de se les attribuer. Seulement cette méthode, si elle peut se révéler efficace dans un processus de support client, peut se révéler contre-productif dans un contexte de prospection commerciale : rien ne garantit que les utilisateurs d'une même file d'attente auront accès à un nombre équitable de pistes comme rien n'empêche l'un des membres de cette même file de s'en attribuer toutes les pistes. C'est la loi du premier arrivé, premier servi.

Pardot Pipeline report

L'intégration d'un outil de marketing automation avec un CRM déjà en place est une opération difficile, technique, qui peut  parfois même s'avérer risquée.

Cet article aborde les aspects essentiels liés au CRM et vous guidera à travers les étapes à suivre pour garantir le succès de la mise en oeuvre de Pardot dans le cadre de son intégration avec Salesforce.

1. Les utilisateurs

1.1. Les licences

Contrairement à Salesforce, Pardot ne limite pas le nombre de licences utilisateurs, et ne facture pas en fonction du nombre de licences utilisateurs activées. On peut en théorie donc activer autant d'utilisateurs que ce que l'on souhaite, y compris des utilisateurs n'ayant pas accès au CRM.

1.2. Les droits utilisateurs

Cependant, mieux vaut être averti des implications que le fait de donner accès à Pardot peut avoir : en effet, les profils utilisateurs personnalisés ("Custom User Roles") ne sont disponibles qu'en version Ultimate ; ce qui signifie que pour les autres versions, un utilisateur ne pourra se voir attribué qu'un rôle parmi ceux-ci : Marketing, Admin, Sales ou Sales Manager (voir le tableau comparatif des permissions de chaque rôle utilisateur). Ainsi, un utilisateur commercial (avec le rôle "Sales") aura accès en lecture/écriture/transfert à l'ensemble des prospects présents dans Pardot.

Autrement dit, si votre processus commercial est plutôt restrictif quant à la visibilité de l'activité de prospection au sein de votre organisation - que vos commerciaux ne peuvent pas accéder à une vue d'ensemble, mieux vaut dans un premier temps ne donner accès qu'aux utilisateurs directement impactés par l'outil de marketing automation, quitte à attribuer plus de licences par la suite, en fonction des besoins. Par contre, les commerciaux ne disposant pas de compte utilisateur Pardot ne pourront pas disposer des fonctionnalités avancées du logiciel, comme les e-mails "one-to-one".

On le sait, Salesforce peut être très restrictif à certains moments. Leurs règles de gouvernance font que parfois, on se retrouve bloqué dans l'utilisation d'une ressource de l'application, comme ça peut être le cas pour la création d'onglet personnalisés. Si le nombre d'onglets dans votre appli commence à se rapprocher de la limite autorisée par votre édition de Salesforce, voici une petite astuce qui vous permettra de passer outre la restriction.

Création d'un objet personnalisé

Lorsque vous créez un nouvel objet personnalisé, Salesforce vous propose de créer un onglet pour celui-ci. Ne cochez pas la case ; on ne va pas en avoir besoin. Cliquez sur le bouton enregistrer pour créer votre objet.

Salesforce ne pas créer d'onglet

Retrouver le préfixe d'objet

Une fois l'objet personnalisé créé, Salesforce lui attribue automatiquement un "préfixe" de 3 caractères. Ce préfixe, on le retrouvera dans l'identifiant de tous les enregistrements de l'objet en question. Par exemple, si j'ai créé un objet Factures, les trois premiers caractères de l'identifiant de toutes mes factures seront identiques. L'identifiant d'un enregistrement est facile à retrouver, puisqu'il figure dans l'URL, à chaque fois qu'on consulte un enregistrement Salesforce.

Pages